Je suis née d’une mère espagnole et d’un père français. J’ai donc la chance d’avoir été élevée dans une double culture. Mes grands-parents maternels sont arrivés en France à la fin des années 1950. Ma mère est née et a grandi en France, elle est totalement bilingue français-espagnol. Pour ma part, ma langue maternelle est le français et j’ai appris l’espagnol à l’école. Néanmoins l’espagnol fait partie de ma vie depuis toujours. Et, depuis toujours, ma famille et moi utilisons des mots issus de l’espagnol, que nous avons francisé, pour communiquer en français. Il s’avère que nous n’avons pas trouvé de mots adaptés en français pour formuler l’idée bien particulière exprimée par tel ou tel mot espagnol.

En m’inspirant de la signification des mots et aussi des sonorités que ces derniers peuvent évoquer, je propose ici une interprétation personnelle de chacun de ces mots pour tenter d’en faire deviner le sens (ou pas) au spectateur. Le mot est une partition à suivre, il induit ce qu’il se passe sur l'image. Et la broderie symbolise l’ajout de nouveaux mots à la langue française. Les mots brodés à la main, parfois un peu déformés, mettent l'accent sur la malléabilité du langage.

 

© Inès Bouchaud, 2018