© Inès Bouchaud, 2018